dimanche 29 mars 2015

La Dernière Guerre : Le Zeppelin Noir (4)

Le ciel de Paris grouillait de zeppelins du monde entier

Peu de temps après avoir mis l'infâme professeur Cartésia, sous les verrous,  nos héros se remirent péniblement de leur première mission. Majestix eut des troubles psychiques, et le Faucheur accepta de nouveau pouvoirs radiumnique en pénétrant dans la Chambre Ardente. Si Le Diadème dût affronter les remontrances de son père, Le Duc accueillit son nouvel homme de main : Cayenne. Enfin, Anubis se fit une raison en réapparaissant devant ses pairs pour répondre de sa disparition avec Louhi, la Sorcière finlandaise.
Château de la Corbeaudrie

Mais peu de temps après, ils furent tous conviés au château de la Corbeaudrie, dans la forêt de Rambouillet, où Hékate souhaitait leur présenter un imminent politologue allemand, porteur d'un projet ambitieux. Le groupe se reforma donc pour répondre à l'invitation et ils reconnurent certains invités : à commencer par Robert Darvel lui-même. Le célèbre aventurier intersidéral reconnut aussitôt Le Faucheur et lui demanda s'il était toujours partant pour aller sur Vénus. Mais Hékate leur présenta aussi le Mage Bellagius, capable de guérir toutes les maladies, et enfin, le puantissime Puritain, se vantant de s'attaquer aux criminels sexuels. Tandis qu'Hékate tentait de séduire Anubis, sa fille s'attaqua au Duc et lui fit miroiter des projets de gloire et de notoriété. Plus tard, dans la soirée, Les hôtesses du château leur présentèrent le Baron Konrad Von Furstein, un ami de la célèbre Louise Weiss.
Louise Weiss

Avant même la fin de la Première Guerre mondiale, un vaste mouvement pacifiste prit forme. Profondément marqué par les combats particulièrement meurtriers, le mouvement pacifiste entendit rapprocher les Etats européens afin d'assurer la paix sur le continent. Figure marquante de ce mouvement, Louise Weiss, une intellectuelle française, publia à partir de janvier 1918 un hebdomadaire intitulé « l'Europe nouvelle » qui prônait la paix et l'entente entre les Etats européens. Sur son initiative, elle s’entoura de diplomates et d’intellectuels et organisa une réunion à Arras, au plus fort des combats. Cette rencontre fut organisée dans un fort souterrain non loin des tranchées pour essayer d’aboutir à la paix. 

Avant cette entrevue, le Baron Konrad Von Furstein écrivit lui-même un livre-manifeste : «  Paneuropa, ein Vorschlag » dans lequel il soutenait l'idée d'une union paneuropéenne qui rendrait sa place mondiale au vieux continent.
Konrad Von Furstein
Von Furstein, certain que la réconciliation franco-allemande était nécessaire au maintien de la paix, suggéra de réunir le charbon allemand et le minerai français dans le but de créer une industrie sidérurgique paneuropéenne. Développant cette idée, Von Furstein envisagea, à terme, à la constitution des Etats-Unis d'Europe, sorte de confédération européenne respectant la souveraineté des Etats mais dotée d'institutions et d'une citoyenneté communes, d'une monnaie européenne et d'une alliance militaire constituée de surhommes scientifiques. Cette force pourrait s'appeler la S.P.E.A.R.S et réunirait les supers-héros iconiques de tous les pays d'Europe. "



Erloor mâle
Mais tandis que l'assistance accueillit ce Projet "Arcadie" avec beaucoup de retenue, le groupe fut contacté par le Nyctalope pour résoudre une enquête urgente : en effet, le vampire martien avait vidé de son sang un promeneur du canal Saint-Martin, il était temps qu'ils réparent leurs erreurs et qu'ils viennent à bout du monstre extra-terrestre. Hékate et Circé fulminèrent lorsqu'elles les virent repartirent du château. 

Arrivés au C.I.D, Le Duc put voir le fantôme du mort dans la morgue, qui n'arrêtait pas de lui dire un mot : "Xorn, Xorn, Xorn !!!". Or la dernière fois qu'ils eurent des nouvelles de la pierre de Xorn, c'est lorsqu'ils la laissèrent au professeur Charpentier.


Sautant dans un nouveau stratogyre, ils se rendirent au plus vite chez lui, avec une mauvaise appréhension. Sur place, ils ne furent guère surpris de voir la verrière de son laboratoire complètement détruite...et la pierre de Xorn avait disparu ! 
Edouard Charpentier
En fouillant, ils découvrirent des traces de sang orange et la carcasse calcinée de l'Erloors. Parmi le fatras de dossiers, ils trouvèrent un écusson, probablement arraché à un vêtement puis une boule de  papier, se révélant être le plan d'un zeppelin immense. Le Duc fit appel à ses pouvoirs de psychométrie et comprit ce qui s'était passé dans le laboratoire. 

 " Dans un premier temps le professeur Charpentier était menacé par un groupe de brigands portant des fusées dorsales. dans la lutte, il parvint à arracher l'écusson à son agresseur, qui ne vit pas tomber de son blouson, le plan du zeppelin. Puis soudain, l'Erloors fondit à travers la verrière pour retrouver l'Oeil d Xor. Le chef du gang projeta alors sur lui, une gerbe de flamme qui le carbonisa sur place. Puis les brigands s'emparèrent du professeurs et s'enfuir par le trou de la verrière "

Le Diadème prit la forme d'un aigle et , en suivant les panaches de fumée dans l'air, elle découvrit l'existence d'un zeppelin nazi, noyé parmi toutes les autres délégations étrangères. En parallèle, Le Faucheur reconnut le symbole militaire de l'écusson et comprit qu'il s'agissait d'un groupe de mercenaires français, survivants des tranchées de la Grande Guerre et reconvertis en malfrats. Après une brève vérification aux archives du C.I.D, il dévoila la véritable identité du Gang des Requins du Ciel, dont l'un des leurs s'était mis au vert en tant que garagiste, dans le quartier Picpus : une visite s'imposait chez André Messonnier.

Le bougre avoua assez rapidement que, même s'il avait raccroché les gants et qu'il menait une vie rangée, il continuait à avoir la visite de ses anciens camarades de guerre. Dernièrement, il était inquiet car un certain Antonio Salazar Durango, de la Phalange espagnole, avait pris la tête du gang et il avait une influence néfaste sur ses gars. Messonnier proposa donc aux héros de les aider à retrouver le Gang des Requins s'ils lui faisaient la promesse de les épargner et de leur donner une seconde chance. Et au diable Durango ! Le contrat passé, l'ancien chef des voyous, leur donna des fusées dorsales pour se rendre à bord du Zeppelin Noir.

Ayant fait leur rapport au Nyctalope, ils reçurent l'ordre d'y pénétrer afin de récupérer le professeur Charpentier et l'Oeil de Xorn. Si le Zeppelin Noir était cette terrifiante machine de guerre qu'ils avaient découvert, dieu seul sait ce que les nazis feraient de la pierre de téléportation. 


Alors nos héros endossèrent les fusées dorsales et s'élancèrent à l'assaut du Zeppelin Noir. La manoeuvre pour y atterrir en toute discrétion, n'était pas facile. Mais ils parvinrent à pénétrer dans le vaisseau par le hangar des ornithoptères. Même si le rayon X du Faucheur mit à jour une structure sur plusieurs étages, il  ne détecta aucune présence de gardes.

Ils purent donc remonter par l'escalier principal, jusqu'à ce qu'Anubis intercepte Hareton Ironcastle, un héros britannique. Ce dernier était accompagné par l'agent anglais Facinax et ils devaient remettre la main les plans d'un moteur superscientifique, capable de propulser une forteresse volante.

Ironcastle prévint Anubis que l'Onyx Noir, un autre héros italien ennemi du terrible Gog, était arrivé en renfort et qu'il était dans les étages supérieurs. Mais leurs surprises ne s'arrêtèrent pas là, en effet, le groupe trouva la présence de geôles dans lesquelles étaient séquestrées les membres du Gang des requins. Antonio Salazar Durango et ses gredins s'étaient fait doubler par les nazis, après avoir accepté de kidnapper une bonne partie des protecteurs de Paris, pour eux. Plus tard, en ouvrant d'autres cellules, ils y retrouvèrent Hékate mais aussi et surtout Majestix. Toutes deux s'étaient faites ravir par les solides gaillards du gang. Qu'est-ce que cela pouvait bien dire ?


Alors qu'ils se posaient toutes ses questions, ils ressentir une curieuse vibration générale, suivie par un effet de vertige. Quelque chose venait de se passer à l'échelle du zeppelin. N'écoutant que leur courage, ils montèrent les escaliers quatre à quatre pour atteindre la salle de contrôle au plus vite. Arrivés au dernier étage, ils parvinrent dans une vaste salle, au milieu de laquelle était attaché le professeur Charpentier.  A ses pieds se trouvait un cube métallique qui s'ouvrit. Un faisceau lumineux en jaillit pour faire apparaître la silhouette de Wolfgang Shroeder, arborant fume-cigarette et monocle rutilants.

" Arrr !!! " dit-il avec un accent à couper au couteau. Le prix était cher à payer, (adieu mon cher Zeppelin Noir, le Lohengrin), mais vous êtes tous pris comme des rats, vermine que vous êtes ! Toute menace de résistance européenne est maintenant anéantie. Maintenant, nous sommes enfin seuls pour agir à notre guise pour la Mitteleuropa.
Le Triumvirat va pouvoir enfin appliquer ses plans de guerre, sans l'exaspération que représente vos existences nuisibles de petits héros nationaux. Au moment où je vous parle, notre prototype de zeppelin intersidéral, a voyagé à travers l'éther, jusqu'à la planète Mars, mais l'effort qu'a nécessité ce voyage a littéralement broyé la pierre de Xorn. 
Or, si je ne m'abuse, je crois qu'il vous faudra quelques années avant de pouvoir revenir sur Terre. 
Bon, séjour sur Mars ! Ah, ah, ah, ah ! ".


Lorsque tous nos héros parvinrent en courant dans la salle de contrôle et qu'ils ouvrirent les panneaux de protection, un spectacle sidérant les attendait :  ils étaient en train de survoler la surface de la planète rouge ! 

2 commentaires:

  1. les fusées dorsales j'ai raté ça!
    merci pour le résumé

    RépondreSupprimer
  2. AhA! Pour une fois on est pas dans la panade à cause de moi! ;)

    RépondreSupprimer