lundi 29 septembre 2014

Céleste Dreimond , alias Majestix

Majestix
De son vrai nom Himmlisch Dreimond, Céleste est d'origine allemande. Mais lorsque sa grand-mère, la comtesse Frida Von Dreimond, lut dans l'esprit d'un général allemand, l'horreur qui allait s'abattre sur l'Allemagne, elle prit au plus vite un zeppelin en première classe et vint s'installer en France, avec sa petite fille. Avec ses talents de romancière, elle commença par écrire des histoires pour enfants, en particulier, les aventures de "Mandora la gentille fée des neiges". C'est grâce à son incroyable charisme qu'elle pénétra dans l'illustre cercle de l'Hypermonde.

Sa petite fille l'a suivit dans l'écriture mais en tant que journaliste. Spécialisée dans les affaires criminelles et judiciaires, elle court de Palais de justice en parloirs, du quai des Orfèvres, aux scènes de crimes. 

Avec les étranges pouvoirs hérités de sa grand-mère, à savoir, la capacité à lire dans les esprits, elle s'est demandée récemment s'il n'était pas temps de voler de ses propres ailes ... de fées. 
Sa beauté et son intelligence l'ont conduit à s'appeler Majestix et elle compte bien aider sa patrie d'adoption : la France.

Attributs 

Allure :2
Cognition :  3
Prestesse : 4
Ténacité : 3
Robustesse : 2
Sensibilité : 4

Pouvoirs

Clairvoyance (Manipulation temporelle) : 5
Télépathie  (Mesmérisme) : 5
Possession  (Mesmérisme) : 4

Introduction dans la campagne

Au même titre que les autres surhommes (Le Duc, Anubis, etc...), Majestix a été invitée à la soirée donnée par Hékate, à la Tour d'argent *. Elle aussi assista à l'incursion du Nyctalope pour venir débaucher les personnages des joueurs. Mais au lieu de rejoindre le groupe le lendemain à la butte Montmartre, Majestix fut recrutée le soir même. 

Le chef du CID, lui proposa une mission très simple à faire : aller interroger la psyché d'un agent du CID, "statufié" par un surhomme ennemi.

Pour ce faire, Majestix embarqua dans un zeppelin en partance pour le Danemark, et plus particulièrement pour Coppenhage, afin de mener l'enquête. Ses dons de télépathie et de clairvoyance, devaient permettre aux services secrets français de d'identifier la menace.

* Lire le début de "Bal de givre à Paris : première partie". 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire